Refugee Watch keeps track of news related to refugees and migration. Take action in your community by recording and sharing voices from refugee communities. Together, we can create a space for dialogue about issues that matter.

Open Cities Africa est une initiative de cartographie collaborative visant à créer des écosystèmes de données ouvertes afin de faciliter la planification urbaine et la gestion des risques de catastrophe à partir de données. La ville de Bamako est l’une des 11 villes d’Afrique sub-saharienne où s’est déroulé le projet. Le projet a engagé les autorités locales, la société civile et le secteur privé dans la réponse aux catastrophes par le biais du PRUBA (Projet de Résilience Urbaine de Bamako). Le projet était une collaboration entre Humanitarian OpenStreetMap Team (HOT), OpenStreetMap Mali (OSM Mali) et la Croix-Rouge Malienne (CRM). Les parties prenantes comprenaient l’Agence de développement régional de Bamako (ADR), Mali Meteo, DoniLab, l’Institut géographique du Mali et L’Urbanisme et l’habitat, entre autres. En raison du terrain et des infrastructures, le plus grand risque de catastrophe à Bamako est l’inondation. Cette situation est aggravée par le blocage des déchets et des canalisations. OSM Mali, avec le soutien de HOT, a utilisé la cartographie communautaire pour faire le lien entre les données de déchets, de drainage et d’infrastructure, afin de réduire les inondations et de produire des données de résilience pour informer la prise de décision. MapSwipe a été utilisé pour la cartographie des déchets et une méthode développée par OMDTZ a été utilisée pour cartographier les drains. En utilisant ces données, il a été plus facile de cartographier les infrastructures. Grâce à l’imagerie aérienne et à un ensemble d’outils de cartographie ouverts, les données des communautés cibles ont été collectées, validées, cartographiées et analysées.

Grâce à cette initiative, et à l’aide des données et de cartographie collectée, une plateforme numérique ouverte pour un Bamako résilient (la version finale sera publiée le 10 juillet 2022) a été créée par GeOSM (une solution open source maintenue par SOGEFI), afin de faciliter le partage des données sur les risques d’inondation et la gestion des catastrophes. La création de données spatiales ouvertes sur l’environnement bâti, les infrastructures importantes et les risques naturels était décisive pour élaborer des outils de visualisation permettant d’évaluer et d’utiliser les informations sur les risques ; et pour informer les différentes parties prenantes. La collaboration avec différentes communautés, parties prenantes et partenaires a permis à OSM Mali, avec le soutien de HOT, de produire des systèmes axés sur les données et de promouvoir des interventions de résilience urbaine.

Crédit photo : Banko Productions et la Banque mondiale, Bamako, Mali, mai 2021.

Open Cities Africa: Bamako, 2020

This post was originally published on Humanitarian OpenStreetMap Team.

Citations

[1] Open Cities Africa: Bamako, 2020 | Flickr ➤ https://www.flickr.com/photos/hotosm/albums/72177720299269483